Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

-----------------

Le blog de Jean Michel Arberet a déménagé

Vous allez etre redirigé automatiquement

Pensez à mettre à jour vos liens et vos favoris

Si la redirection ne fonctionne pas, cliquez ici

Rechercher

Archives

6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 12:21

Décidément, le mariage homosexuel déchaine les passions. Déjà, au mois de mai 2011, en commission des Lois de l'Assemblée nationale, la députée-maire de Montauban, Brigitte Barrèges s'était exclamée: "Et pourquoi pas des unions avec des animaux? Ou la polygamie?". Elle avait cru bon, ensuite, de préciser que c'était sur le "ton de la plaisanterie." L'on aurait préféré qu'elle s'abstienne de plaisanter sur un tel sujet.

 

Plus récemment, le président de la Conférence des évêques de France, André Vingt-Trois, a adressé une prière pour la France, à lire lors de la messe de l'Assomption. Cette lettre, au nom fleurant bon le régime de Vichy, est issue d'une ancienne tradition qui avait été quelque peu oubliée. Mais "compte tenu de la situation et des probables projets législatifs du gouvernement sur la famille, il me semble opportun de donner un signe national." a précisé André Vingt-Trois.

 

Comme cela ne suffisait pas, le maire du 8ème arrondissement de Paris, vient de publier, sur des deniers publics, un éditorial dans "Paris 8ème" ; il y déclare que « si le tabou immémorial du mariage hétérosexuel vient à sauter » rien ne s'opposera plus aux mariages consanguins, à la pédophilie, l'inceste. et pour être certain d'être bien compris il ajoute « dans une société qui n’a plus comme règle que l’hédonisme de chacun, les pires dérives sont non seulement possibles, mais certaines ».

Le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, a, à son tour, décrit vendredi dernier, sur la radio RCF et la chaîne TLM.,  le mariage homosexuel comme « une rupture de société » aux conséquences innombrables : « Après, ils vont vouloir faire des couples à trois ou à quatre. Après, un jour peut-être, l'interdiction de l'inceste tombera. »

 

Faudrait-il en conclure qu'en l'absence de mariage homosexuel la pédophilie n'existe pas ? L'Eglise catholique est hélas bien placée pour en connaître l'existence.

L'inculture, l'ignorance, le rejet de l'autre n'ont jamais mené qu'au pire. Auraient-ils si vite oublié les triangles roses; ces ardents défenseurs de l'Ordre moral ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jean-Michel Arberet - dans Contre toutes les discriminations
commenter cet article

commentaires