Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

-----------------

Le blog de Jean Michel Arberet a déménagé

Vous allez etre redirigé automatiquement

Pensez à mettre à jour vos liens et vos favoris

Si la redirection ne fonctionne pas, cliquez ici

Rechercher

Archives

12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 09:52

Un système de matchs truqués à l'échelle mondiale selon le Monde, le foot européen victime d'une fraude massive pour les Echos, un vaste réseau de matchs truqués sur le point de tomber pour le Figaro, matchs truqués pour Europol, le foot est gangréné par la corruption pour l'Humanité, les quotidiens semblent se retrouver sur ce sujet. Effectivement, l'affaire est d'une ampleur inégalée par les montants mis en jeu, par le nombre de matchs concernés, par le nombre de compétitions visées.

Mais cependant, faut-il s'étonner de tels agissements ? Les scandales se succèdent en effet depuis des années dans les divers championnats. Le 22 février 2005, Alain Loret publiait une tribune dans Libération, il rappelait que dès 1994 le Service central de prévention de la corruption (SCPC) soulignait les rapports "inquiétants" existant, selon lui, entre le sport et l'argent. Dans cet article Alain Loret pointait très justement les risques que le sport professionnel ne devienne un circuit de blanchiment de fonds provenant d'activités illicites (trafic d'armes, de drogue, prostitution, contrefaçon).

Que constate-t-on aujourd'hui ? Selon les Echos "le Conseil de l'Europe travaille sur un projet de convention internationale et s'oriente vers des plates-formes nationales interconnectées. Sa convention est attendue pour 2014.", soit 20 ans après l'alerte lancée par le SCPC alors que la fraude s'organise au niveau mondial.

Dans un monde ultralibéral où la règle de base est la déréglementation accompagnée du moins d'état, faut-il s'étonner que le football n'échappe pas à la règle. Les montants en jeu sont plus importants, tout comme les sommes consacrées en permanence à la spéculation et dont les états n'ont plus les moyens de contrôler les déplacements. La fraude touche de plus en plus de compétitions, là aussi la mondialisation avec son cortège de délocalisations a fait des émules.

Alors que la FIFA est capable de faire évoluer les règles du football, de la pire façon qui soit dans le cas du port du foulard, elle semble très pessimiste dans ce domaine " Les matchs truqués et les matchs arrangés sont un problème global et un de ceux qui ne disparaîtra pas demain " Certes dans un discours prononcé à Rome quelques jours avant, le secrétaire général de l'UEFA, Gianni Infantino, a cité Michel Platini, président de l'UEFA " "Si nous commençons à connaître les résultats des matchs avant que les matchs aient lieu, nous devons arrêter. Les enfants devraient arrêter de jouer au football, les gens devraient cesser d'aller dans les stades. Nous allons déployer tous les moyens nécessaires pour lutter contre la tricherie.".

Reste à savoir si ces déclarations seront enfin suivies d'effet.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jean-Michel Arberet - dans Sport et ...
commenter cet article

commentaires