Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

-----------------

Le blog de Jean Michel Arberet a déménagé

Vous allez etre redirigé automatiquement

Pensez à mettre à jour vos liens et vos favoris

Si la redirection ne fonctionne pas, cliquez ici

Rechercher

Archives

10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 08:15

"Il ne faut pas s’interdire, non plus, de réfléchir à la pertinence de l’embauche à vie des fonctionnaires" a déclaré Christian Jacob, président du groupe UMP à l'assemblée nationale et ministre de la fonction publique de 2005 à 2007, dans une interview accordée au mensuel Acteurs publics.

Cette déclaration s'inscrit dans la droite ligne de la déclaration de Laurence Parisot le 30 août 2005 dans le Figaro "La vie, la santé, l'amour sont précaires. Pourquoi le travail échapperait-il à cette loi?" Il n'y a là rien de surprenant, l'UMP déclinant docilement les thèses du MEDEF. Monsieur Jacob, dans son zèle à servir ses maîtres, semble cependant oublier que les fonctionnaires ont encore, malgré la dernière réforme, le droit de prendre la retraite et de ne pas mourir au travail.

Et, puisqu'il ne faut pas s'interdire de réfléchir à la pertinence de la précarité, ne serait-il pas temps de s'interroger aussi sur la pertinence de la détention à vie et au-delà par héritage, des capitaux des entreprises ?

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jean-Michel Arberet - dans Gauche-Droite
commenter cet article

commentaires