Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

-----------------

Le blog de Jean Michel Arberet a déménagé

Vous allez etre redirigé automatiquement

Pensez à mettre à jour vos liens et vos favoris

Si la redirection ne fonctionne pas, cliquez ici

Rechercher

Archives

10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 23:26

40,65% de votants, ce chiffre a été longuement commenté et débattu.

Un autre chiffre aurait pu être discuté. L'élection en France est organisée dans des circonscriptions inter-régionales, avec de plus la  nécessité d'obtenir au moins 5% des suffrages exprimés pour pouvoir être comptabilisé lors de la répartition des sièges. La conséquence de ce mode d'élection est que de très nombreux électeurs voient leur suffrage non pris en compte dans leur circonscription inter-régionale. Sur les 17 218 974 de suffrages exprimés, 3 790 407 ne sont ainsi pas pris en compte soit plus de 22%, dans le Centre, ce sont ainsi plus de 40% des suffrages exprimés qui ne sont pas pris en compte.

Ce mode d'élection crée de fortes disparités, l'UMP avec 28% des suffrages obtenant 40% des sièges.

 

Un mode d'élection plus démocratique aurait été possible avec une répartition nationale des 72 sièges.

Les "petites listes" auraient été mieux prises en compte, et seuls 520.680 électeurs auraient été exclus de la répartition des sièges.

 

L'Alliance Ecologique Indépendante aurait obtenu 2 sièges,

Debout la République 1 siège,

Le Front national, 2 sièges supplémentaires soit 5 sièges,

Libertas, 2 sièges supplémentaires soit 3 sièges,

Le NPA 3 sièges,

Le PS 1 siège de moins soit 13 sièges,

Les Verts; 2 sièges de moins soit 12 sièges,

Et l'UMP 7 sièges de moins soit 22 sièges.

Le nombre de siège du Modem et du Front de gauche restant inchangé soit, 6 et 5 sièges.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jean-Michel Arberet - dans Gauche-Droite
commenter cet article

commentaires