Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

-----------------

Le blog de Jean Michel Arberet a déménagé

Vous allez etre redirigé automatiquement

Pensez à mettre à jour vos liens et vos favoris

Si la redirection ne fonctionne pas, cliquez ici

Rechercher

Archives

3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 20:38

Samedi 27 septembre, Philippe Leroy, président UMP du conseil général de la Moselle, à propos d’enfouissement de déchets radioactifs en Moselle a déclaré : "On est embêté aussi avec les populations de Gitans : personne n'en veut. On est embêté avec les politiques de traitement des déchets : personne n'en veut. Et pourtant le civisme aujourd'hui pour tout le monde c'est de savoir que nous avons à accueillir sur nos territoires des populations difficiles, des logements sociaux dans des quartiers plus protégés, les déchets nucléaires, les déchets industriels et ménagers…."

 

Alors que Philippe Leroy se prononce, semble-t-il, pour une obligation d'accueil ce texte laisse un goût nauséeux.

Comment un élu de la République peut-il mettre au même niveau le logement social auquel 70% de la population française est éligible, les gitans et des déchets nucléaires, industriels ou ménagers ?

 

Il n'y a pas si longtemps les Gitans coupables d'être membres d'une sous race ont été déportés et gazés. 

 

De la vermine humaine aux déchets le glissement est rapide, et "le ventre est encore fécond d'où la bête immonde est sortie"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tomei 25/04/2009 12:45

Bastia, Haute Corse - Pour une enquête sanitaire sur la décharge de Teghime



Les syndicats Cgt des personnels de la Communauté d’agglomération de Bastia et de la mairie de Bastia ont lancés l’alerte sur les risques sanitaires encourus par les personnels et les riverains de l’ex-décharge de Teghjime devenue un quai de transfert d’ordures ménagères exploité aujourd’hui par le SYVADEC.

Surplombant les quartiers sud de la ville de Bastia, le site de Teghjime abrite depuis bientot un demi siècle, des tonnes de déchets toxiques. (métaux lourds, amiante, PCB, boues d’épuration...).

Pourtant des études de cancérologues sur l’impact sanitaire des décharges sont claires et attestent "pour des populations vivant à proximité d’une décharge une diminution de leurs défenses immunitaires et donc une disposition accrue à développer un cancer"..

Les personnes signataires demandent qu’une enquete épidémiologique soit entreprise sur la population riveraine et que des analyses des sols soient effectués avant toute réhabilitation du site de Teghime.

Lien vers le texte : http://www.cgt-cab.org

JP 07/10/2008 21:30

Effectivement ce texte est immonde tout en affectant de donner une définition du civisme ...un civisme fort condescendant , octroyé d'en haut , contraire aux idéaux de 1793 .
Mais en même temps la tournure employée pour le dénoncer est maladroite :"membres d'une sous race" serait à mettre au moins entre guillemets , car il n'y a , scientifiquement parlant , qu'une race humaine .